Saltear al contenido principal
info@atmancollege.com Facebook
  • Español
  • English
  • Français

Qu’est-ce-que l’Homéopathie?

L’homéopathie est un système de guérison scientifique et efficace qui aide la tendance naturelle du corps à se guérir par lui-même.

C’est une médecine RÉACTIVE:

Elle stimule la capacité de réaction de l’individu face à la maladie, rétablissant l’équilibre biologique perturbé.

Elle est basée sur un concept intégré de l’être humain quant à son psychisme et son corps, dans lequel l’homme cesse de se considérer comme une machine parfaite ou comme un ensemble de pièces dont le bon fonctionnement dépend de la santé de l’individu.

Cette notion d’unité de l’être humain dans sa partie physique et psychique, dans l’état de santé et de maladie, est la chose la plus difficile à faire comprendre aux personnes qui commencent un traitement homéopathique; l’homéopathie n’est pas une thérapie quelconque parmi d’autres thérapies appelées alternatives ou non conventionnelles, sinon qu’elle part de la base que l’être vivant est quelque chose de plus qu’un ensemble de parties constituantes. Il existe quelque chose qui le différencie des êtres inanimés, une FORCE ou ÉNERGIE VITALE qui coordonne tous ses organes grâce à un fonctionnement harmonieux. En homéopathie, il ne s’agit pas de guérir l’organe ou l’élément qui ne fonctionne pas bien, mais d’ÉQUILIBRER l’être vivant dans sa totalité, d’équilibrer cette FORCE VITALE qui est altérée. Ce déséquilibre se manifeste dans les SYMPTÔMES qui constituent la manifestation de la maladie et que chaque personne exprime selon ses propres caractéristiques génétiques, biochimiques, culturelles, etc. L’homéopathie considère comme positifs les symptômes qui sont l’expression visible de cette perte d’ORDRE ET D’HARMONIE interne. Elle n’essaie pas de les combattre, mais de vérifier à travers eux ce qui arrive au patient.

1280px-D-BW-Heidelberg_-_Deutsches_Apothekenmuseum_0319

Il s’agit d’une thérapie par laquelle est administrée au malade une dose infime (infinitésimale) d’une substance qui, si elle était administrée en doses plus importantes (pondérales) à des sujets sains, provoquerait en eux des symptômes identiques, semblables à ceux du malade. C’est cette SIMILITUDE existante entre les symptômes du malade et ceux que provoque une substance “X” quand on en fait l’expérience sur des personnes saines, qui rend le remède homéopathique capable de guérison.

L’homéopathie est quelquefois identifiée à la phytothérapie (thérapie à travers les plantes), mais bien qu’il soit certain que de nombreux médicaments homéopathiques s’obtiennent du règne végétal, elle n’y est pas limitée et utilise également des éléments d’origine minérale et animale. Ces subatances de départ connaissent une préparation complexe, cette élaboration particulière réalisée selon la méthode homéopathique étant fondamentale pour atteindre le résultat désiré. C’est ainsi qu’après avoir obtenu les “teintures mère” à partir des matériaux de base, celles-ci sont soumises à une série de dilutions et dynamisations (ou agitations) successives, de telle manière que le produit final est très souvent dépourvu de molécules et agit thérapeutiquement non pas grâce à la présence de molécules résiduelles, mais par l’information “spécifique” qu’il contient. La “trace” de la substance de base est enregistrée dans l’eau grâce aux changements physiques et chimiques qui s’y produisent pendant le processus de dilution.dynamisation: en certaines circonstances l’eau est capable de recevoir et d’emmagasiner de l’information sur les substances qui ont été en contact avec elle et elle est capable de transmettre cette information à des biosystèmes pré-sensibilisés.

La structure de l’eau peut facilement être affectée par la pression engendrée par la dynamisation, par la formation de nano bulles colloïdales, par des champs électriques et magnétiques et par des effets “épìtaxiaux”(transformation d’information structurelle depuis la superficie d’un matériau, habituellement solide, à un autre – habituellement un liquide, un concept qui appartient à la science des matériaux).

La distribution des molécules de l’eau peut donc être facilement changée. Des paramètres comme les champs magnétiques et électriques peuvent causer des changements subtantiels dans la distribution des nano régions et par là, de la structure et des propriétés de l’eau.

L’évidence de l’action des hautes dilutions obtenues sur des animaux, des systèmes d’organes isolés ou sur des cellules in vitro, s’est accumulée dans la dernière décennie, bien que la pharmacologie moléculaire ne soit pas capable de donner une explication de comment fonctionnent ces hautes dilutions homéopathiques.

Des chercheurs du monde entier, appartenant à de très diverses disciplines, démontrent la validité scientifique de l’homéopathie afin d’en obtenir la reconnaissance publique et politique.

Bien que ses évidents effets pharmacologiques, biologiques et thérapeutiques ont été constatés, son mécanisme d’action n’a pas encore pu être démontré avec exactitude.

Il est possible que les recherches réalisées dans le champ de la Physique Quantique, la Nano Technologie et l’Immunologie psycho-neuro-endocrinienne apportent des preuves scientifiques permettant dans un proche avenir de pouvoir comprendre la subtilité de son mécanisme de fonctionnement.

http://www.iberhome.es/que-es-la-homeopatia_la-homeopatia

Volver arriba